Foire Aux Questions
Ecole à la maison durant la période de confinement

Avec la fermeture des écoles et le confinement décrétés mi-mars 2020, parents et équipes pédagogiques sommes confrontés à une situation inédite.
Nous mettons tout en oeuvre pour vous apporter supports pédagogiques, programmes, soutiens, réponses, . 

Vous êtes plusieurs à faire face aux mêmes difficultés. En temps que parents vous n'avez pas choisi ce nouveau rôle. Vous subissez cette situation et ce nouveau rôle n'est évident à endosser pour aucun parent. Dans les échanges fournis entre les familles et les équipes nous recevons régulièrement des questions. Vous nous faites part de vos inquiétudes parfois. 

Les réponses rassurantes et aidantes sont souvent valables pour tout le monde, même si elles ont été écrites seulement pour une personne. Nous vous proposons donc de synthétiser les questions et inquiétudes les plus souvent lues et  de vous partager les réponses que nous avons tenter d'y apporter sous forme de "Foire Aux Questions".

Organiser, rythmer

A set up daily routine is very important and it must remain the same from Monday to Friday. It is important to set up a simple schedule, which would be like a guideline:  what time we eat our breakfast, what time we brush our teeth and get dressed,  what time our work starts and what time we stop or when it is time for a snack etc.  He will learn the routine as days go by.  If the routine stays the same Artemis will feel reassured and soon he will be more independent as he will know what follows.  

Sachez tout d'abord qu'il n'y a aucune obligation de notre part concernant les propositions d'activités. Nous recevons des mails de familles qui ne peuvent pas tout faire (manque de matériel, les deux parents en télétravail, enfants en bas âge...), d'autres où les enfants (ou les parents ;-) ) mettent du temps à s'adapter à cette nouvelle forme d'école....

Tout cela est parfaitement normal. Il faut à chaque famille de la patience pour réussir à établir un rythme adapté à elle. La situation est tellement inédite!

En Montessori, nous n'obligeons pas les enfants à faire des choses qu'ils n'ont pas envie de faire (ou de refaire). Nous proposons mais nous n'insistons pas (juste un peu...et nous le déguisons sous forme d'encouragements et d'enthousiasme :) ). 

Vous pouvez éventuellement proposer à nouveau un exercice le lendemain. Peut être qu'elle aura envie de le faire. Si ce n'est pas le cas, passez à autre chose. Nous essayons de vous proposer suffisamment d'activités pour que vous ne soyez pas à court d'idées.

Les maîtres mots pour ce confinement sont le plaisir et le partage. Faites des choses ensemble (même si ce n'est pas forcément quelque chose que nous vous envoyons) mais soutenez également son autonomie. Laissez la éplucher des fruits ou légumes puis faites la cuisine ensemble, demandez lui de mettre la table et de compter à haute voix le nombre d'assiettes qu'il faut, proposez lui un dessin (thème choisi ou libre), un jeu de société ou un puzzle à faire en partie ensemble et en partie seul, c'est déjà très bien.

Votre enfant est comme nous tous, sensible au confinement. Par ailleurs, les vacances scolaires correspondent aux besoins des enfants. En effet, quand ils rentrent de vacances, ils sont très motivés et réceptifs et plus on s'éloigne des précédentes vacances, plus les enfants montrent des signes de fatigue et la concentration devient moindre. Mais les enfants continuent d'apprendre. Cela on s'en aperçoit quand il rentre des vacances. Ils ont appris, intégré mais on voyait plus leur signe de fatigue que leurs apprentissages.

Les rituels et les rythmes permettent de canaliser les enfants. Par ailleurs, alterner une activité passive avec une activité active aide aussi. Je veux dire,  5 minutes de chiffres, 5 minutes de mouvements (chanson à geste par exemple), etc. Encourager votre enfant à finir une activité (plus ou moins seul) et lui faire remarquer quand il arrive à finir une activité.

Votre enfant a beaucoup progressé depuis sa rentrée scolaire, il est important de garder cela en tête. Se focaliser sur ses progrès, c'est aussi moins exiger de lui. Votre enfant suit son rythme et son développement. Ceci pour vous dire que j'ai très confiance en votre enfant et en vous. Certes il faut trouver la patience. En effet, ne pas exiger et le laisser faire à un moment et se gérer lui-même va vous surprendre. Il va trouver des moyens tout seul. Alors quand il se concentre moins, vous pouvez lui faire remarquer: "je vois que tu bouges beaucoup. Que se passe-t-il? tu te sens fatigué? moins concentré?... Je te propose de terminer cela et après, nous irons dehors..." L'idée est de l'aider à ressentir et s'exprimer. Faire des propositions qui le prennent en considération (l'écouter) mais pose aussi le cadre.

A noté qu'en classe, le jeudi est souvent plus compliqué. Dans ces cas là, je lâche plus et offre d'autres activités aux enfants comme chanter, danser, ... Et si c'est possible, nous sortons en récréation un peu plus tôt. Je suis toujours étonnée de les voir revenir le vendredi calmes et à nouveau concentrés. D'ailleurs, je suis moi-même concentrée plus ou moins selon les jours. Pour pouvoir me concentrer à nouveau, j'ai quelques fois besoin de faire autre chose.

Aider à faire correctement

Pour le chiffre il me le dessine dans un autre sens. comment faire pour lui faire comprendre que cela n'est pas la bonne façon de faire

Concernant le 3, vous pouvez par exemple lui dire simplement que le 3 se fait dans l'autre sens et lui faire un modèle qu'il peut repasser. Par ailleurs, vous pouvez aussi afficher un 3 dans le bon sens et lui proposer d'aller vérifier lui-même si le trois est dans le bon sens. Il disposera du matériel de contrôle et n'aura plus besoin de votre retour ce qui correspond à la pédagogie Montessori. Vous pouvez néanmoins l'inviter à vérifier le sens de son chiffre si vous le voyez à l'envers.

Contrairement à l'école classique nous ne "jugeons" pas le travail. Nous demandons à l'enfant comment il se sent, s'il est fier de son travail etc. D'ailleurs, à l'école, la plupart du matériel Montessori intègre le contrôle de l'erreur: l'enfant sait s'il a "bien" fait son travail si "ça marche". Si je prends par exemple l'activité de mathématiques de mardi (Spindle Boxes): il y a 55 objets que l'enfant doit mettre dans des petits contenants. Si l'enfant se trompe (exemple: il met 5 objets dans la boite 4), il se rendra compte à la dernière boite (10) qu'il n'a plus que 9 objets disponibles. Il n'a donc pas besoin que la maîtresse lui dise si c'est bien ou non. Il le voit par lui même...

Maria Montessori expliquait que l'enfant faisait généralement du mieux qu'il pouvait. Alors si par exemple, les cercles de votre enfant ne sont pas très ronds ce n'est pas grave: c'est ce qu'elle est capable de faire au moment où vous lui proposez l'exercice. Peut être qu'il pourrait mieux faire à un autre moment (lorsqu'elle est plus reposée, plus réveillée, plus en osmose avec l'exercice...) ou alors elle a besoin de s'exercer davantage mais là, à ce moment précis, c'est ce qu'elle est capable de faire.

A partir du moment ou l'on accepte que ce que fait l'enfant est le mieux qu'il puisse faire en ce moment, il n'y a pas lieu de gronder.

Encourager, adopter la posture adéquate

Nous avons réfléchi en équipe comment vous aider pour que votre enfant retrouve un peu son autonomie. Alors bien évidemment la situation est particulière et cela prendra peut être un peu de temps mais voici ce que nous pouvons vous conseiller.

Dans l'environnement Montessori nous encourageons l'enfant à travailler de manière autonome. Cela permet de développer sa concentration ainsi que sa confiance en soi.

Pour commencer vous pourriez trouver une activité qu'elle aime beaucoup faire (par exemple à l'école elle adore coudre, faire des puzzles et dessiner).

Vous pourriez commencer l'activité avec elle puis trouver une vraie excuse (changer une ampoule, un appel...) pour que vous soyez réellement occupée. Expliquez lui que vous serez de retour dans un instant et laissez la continuer son activité seule.

Si elle n'est pas capable de rester seule, ne vous découragez pas. Encore une fois ce sont des choses qui prennent parfois un peu de temps, surtout quand la tentation est grande pour l'enfant puisque maman et/ou papa sont à la maison.

Essayez. Ré-essayez et surtout encouragez la avec des phrases comme "Je suis sûre que tu sais le faire toute seule!" ou "J'ai très envie de voir comment tu fais cela toute seule".

Encouragez la et lancez lui des petits défis pour qu'elle répète les activités seule.

Une autre belle activité que nous pouvons vous conseiller, c'est de lui demander de mettre la table. Ca permet le développement du vocabulaire, de la coordination et lui permet de s'entraîner à compter. Allez y par étapes. Demandez lui de quoi a-t-on besoin pour manger? Des fourchettes? Très bien, peut elle aller chercher assez de fourchettes pour tout le monde? Combien y a t-il d'assiettes sur la table? 1-2-3....Et de verres?

If your child is getting frustrated with his writing (he was sometimes frustrated at school as well), remind him that it is important to practice in order to progress.  Also, you could try a sand tray or a chalkboard.  These alternatives are great for a child that is frustrated as he/she is able to quickly erase his/her work.

Nous comprenons tout à fait qu'il faut du temps pour que tout se mette en place. C'est pareil de notre côté ! Avec mes propres enfants, je tâtonne, j'expérimente, parfois ça marche et d'autres fois... et bien ça ne marche pas du tout! Et je me dis comme vous qu'on finira bien par trouver un mode de fonctionnement. La situation est tellement inédite pour les parents et pour les enfants!

Sachez tout d'abord qu'aucune activité n'est obligatoire et ce que vous faites est déjà très bien ! Il ne faut pas que cela génère du stress donc n'hésitez pas à mettre tout cela en place progressivement et d'adapter le rythme à vos besoins/envies et ceux de votre enfant et de sa petite soeur.

Pour les activités qui ne l'intéressent pas pour l'instant, peut-être pouvez vous les proposer à un autre moment si vous avez le temps et le matériel. Et puis si ça ne l'intéresse toujours pas, passez à une autre activité. Nous essayons de vous en proposer assez pour que vous ne soyez pas à court d'idées.

In a Montessori environment, we encourage the child to work on her own.  This develops the child's concentration and self-confidence.  Try inviting her to repeat the activities on her own.  To start with, find something she really likes (for example, at school she has been very interested in sewing, doing puzzles, and drawing).  Start the activity with her, then find a real excuse to be busy ( I need to change this lightbulb, I need to make an important call, etc).  Tell her, I'll be right back.  Leave her to it.  If she is not able to continue on her own, keep trying, maybe encouraging her with phrases like 'You can do this all by yourself!'  or 'I'm interested to see how you do this!'  Encourage her little by little, giving her little challenges to repeat activities on her own.  Another great activity would be to ask her to set the table.  It is also an opportunity to learn vocabulary, to count and develop coordination.